wp_20161020_10_37_43_pro

Un nouveau plan d’action national alcool est en discussion : le Groupe porteur « Jeunes, alcool & société » rappelle ses positions et propositions.

Actuellement se finalise un énième projet de plan d’action national alcool. Les tractations semblent difficiles et, à l’instar de ce qui s’est passé en 2013, un nouvel échec risque bien d’aboutir tant les différentes positions politiques dans ce dossier semblent peu compatibles.

Il est pourtant grand temps qu’un plan national ambitieux et consistant se concrétise, qui mette en priorité les intérêts de Santé publique, tout en tenant compte des arguments économiques. En effet, dans notre pays, la surconsommation d’alcool représente la troisième cause de morbidité et de mortalité précoce et coûte près de 5 milliards d’euros par an à l’État ![1]

Le Groupe porteur « Jeunes, alcool & société » analyse depuis 2003 ces questions et souhaite rappeler ses principales revendications et propositions, en vue d’une politique « alcool » plus cohérente, au profit des consommateurs.

En collaboration avec l’asbl Action Médias Jeunes, le groupe a réalisé une série de cinq capsules-vidéos afin d’interpeller la société sur différentes problématiques liées à la consommation d’alcool : sa distribution, la législation, la publicité, les coûts sociétaux et la prévention.

Une conférence de presse a eu lieu le jeudi 20 octobre pour présenter les capsules et nos propositions. Consultez ici le dossier de presse.

[1] Annemans, L., Gent Universiteit, Le coût social des drogues légales et illégales en Belgique, recherche Belspo, 2013.